En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et publicités personnalisés, ainsi que des fonctionnalités sociales. En savoir plus et gérer les cookies

Bon à savoir au sujet du traitement de l'eau...


 

EAU d’IRRIGATION :

1/ Elimination des sables et limons (approche physique) : filtre tamis, disque, sable…

2/ Elimination de certains ions de l'eau d'irrigation (approche chimique) :

Exemple avec une eau fortement concentrée en ions ferriques, ceux-ci peuvent réagir avec l'oxygène de l'air. Deux problèmes se présentent alors : l'eau prend une couleur rouge-brun. Ce qui n'est pas vraiment un problème en soi car la couleur n'est pas un poison, mais ce n'est que la première étape d'une réaction. Dans la seconde étape les particules de fer s'agglomèrent et forment un précipité non soluble ce qui peut boucher les systèmes de pompes et les tuyaux.
Les procédés employés pour traiter ces ions tournent autour de filtres multimédias (sur charbon actif , hydro anthracite, zéolite, granulats d'origine volcanique), ultra filtration, nano filtration, osmose inverse (et souvent par précipitation suivie d’une filtration sable).

Irrigation par aspersion en culture plein champ









3/ Elimination de certains pathogènes (approche biologique) :


Dans les systèmes de circulation de l'eau, notamment en système fermé, l'eau peut facilement transporter des bactéries et des germes d'une plante à une autre. Ces infections peuvent se déplacer dans l'eau et contaminer d'autres cultures.
On peut désinfecter l'eau en utilisant les UV ou l'ozone, selon les concentrations en bactérie et germes et aussi selon le type d'eau utilisée (les particules et les ions peuvent perturber le processus de désinfection).

Les procédés employés : générateur de dioxyde de chlore, générateur d’ozone, désinfection chimique, radiation UV … et aussi des procédés pour empêcher la formation de biofilms :
       * injection de complexes d’acides faibles et tensioactifs anioniques (CAPPILNET)
       * agitation magnétique des molécules d’eau (AQUA-4D)
 

EAU de PULVERISATION :


Les stations de traitement de l’eau de pulvérisation sont en général composées de 3 parties :
* un filtre qui enlève le sable et les limons pour éviter que la matière active de PPP (produit phytosanitaire) ne se combine avec la matière organique
* une étape de déminéralisation (on enlève les cations tout en conservant la conductivité de l’eau en gardant les anions)
* une étape de correction de pH, d’acidification de l’eau en fonction du PPP utilisé (exemple de marques : AQUA PHYTO ; HYDRO-AFE).

Pas de référence significative sur le terrain arbo dans le val de Loire à citer mais la station arbo de la Morinière (37) teste cette année le système AQUA PHYTO…
Pulvérisateur pour traitements en horticulture

 
Autres (non exhaustif, il existe dans ce domaine pas mal de « curiosités ») :
 
Les REVITALISEURS sont fabriqués soit en cuivre pur de type K répondant à la norme ASTBM B-88, soit en acier inoxydable SS316 de qualité alimentaire. Ils favorisent les rendements grâce à la dynamisation de l’eau (fluidité et capacités mouillantes améliorées) et/ou la réduction de doses de produits phytosanitaires en raison d’une meilleure dispersion. Proche des BIODYNAMISEURS utilisés en agriculture biodynamique.

Plus récemment, LM INNOVATION a mis au point un procédé dit de structuration de l’eau pour des applications agro-alimentaires : une porcelaine dite informée donc émettrice d’ondes magnétiques en permanence permet de réorganiser les molécules d’oxygène et d’hydrogène. But : dégager de l’eau oxygénée (désinfection naturelle) et baisser la tension de surface pour une meilleure hydratation (donc meilleure diffusion, élimination de toxines …). Semble plutôt intéresser l’agro-alimentaire…

L’EAU ELECTROLYSEE ? issue d’un procédé électrolytique qui décompose l’eau en dioxygène et dihydrogène gazeux avec l’aide d’un courant électrique. Considéré comme une alternative à l’usage de fongicides en Italie il y quelques années, n’a pas convaincu la filière arboricole chez nous. Intéresse aussi davantage le nettoyage des aliments…

 

Article de Gilles Périssinot, contact : 02.38.49.90.83



 

 

Actualités
de la CAAHMRO
jeudi 06 décembre 2018
Ca va pulser ! Thermonébulisateurs pour produits bio
> Lire la suite
jeudi 22 novembre 2018
Que faire pendant un vide sanitaire en serre ? Une synthèse de notre service agronomie
> Lire la suite
mercredi 14 novembre 2018
Traitement de l'eau Irrigation et pulvérisation : ce qu'il faut savoir...
> Lire la suite
Mon espace privé




Première visite ? cliquez ici !
Paiement
Paiement sécurisé
en toute confiance


Paiement sécurisé
Inscrivez-vous pour recevoir la Newsletter !
Suivez-nous également sur
Une création Processx www.processx.fr - création site internet orléans - Site agréé QualiNet ©
© 2015 CAAHMRO.fr - Tous Droits Réservés - Powered by Dims